FR

Traduire :

Arts martiaux chinois

image3

Kung Fu / Wushu

Le terme « Kung-Fu » a été introduit en occident dans les années 1970 pour désigner les films chinois d’arts martiaux. Le  terme sonnait mieux d’un point de vue phonétique à l’oreille des occidentaux. « Kung » indique le travail, effort, dépassement de soi,  « Fu » signifie homme.
« Kung-Fu » fait donc référence au travail acharné d’un être humain mais pas que dans les arts martiaux. Vous pouvez avoir un bon Kung Fu en cuisine par exemple.


Le terme Wushu désigne littéralement  l’ensemble des arts martiaux. Le mot Wushu a aussi une autre signification aujourd'hui, désignant une discipline sportive avec une fédération internationale (IWUF).


Nous pouvons ainsi dire que le « Kung-Fu Wushu » indique la pratique (Kung-Fu) des arts martiaux chinois  (Wushu).

image4

Le Salut - Jing Li

Le salut traditionnel est très important en kung-fu. Le geste est avant tout une marque de respect. Respect de l'instructeur (Sifu) et de l’enseignement que l’on va recevoir, respect des autres, respect de soi-même. Par ce geste, l’élève fait la transition entre  son quotidien et son entraînement au Kwoon (lieu d’entraînement).

image5

Le Sanda

Nous enseignons le Sanda , une évolution du wushu en sport de combat. Il va plus loin dans les limites des sports de combat, et met l’accent sur les  techniques de poing, de pied et surtout de projection permettant ainsi des stratégies de combat très élaborées. Cette liberté dans les techniques impose aux combattants des qualités de vitesse, de puissance et de  précision. Le fait de pouvoir projeter  insiste le combattant à réfléchir à 2 fois avant d’effectuer un coup de  pied, et de développer sa rapidité.

Ecole de Kung Fu Choy Lee Fut a Montreal

Tao

L’école de Carignan enseigne les Tao de Choy Lee Fut.

Le terme taolu 套路 désigne en chinois un enchaînement de mouvements prédéfinis ou forme dans une pratique martiale, que le pratiquant doit réaliser. Une étude sérieuse des Taolus apporte de nombreux bénéfices comme acquérir les bases , améliorer sa coordination, se renforcer et bien d'autres. Le pratiquant aguerri prendra soin de travailler tous les aspects  physiques et mentaux permettant de rendre une forme vivante :  vitesse, force,  explosivité, volonté, concentration, etc..

note : le mot Tao a aussi un autre sens plus philosophique (la voie)

Chan Heung Choy Lee Fut

Choy Lee Fut - Chan Heung

Nous pratiquons le style Choy Lee Fut ou Choy Li Fut (Cantonese) ou Cai Li Fo (Mandarin) , un art martial chinois traditionnel développé au XIXème siècle (1836) . Fondé par Chang Heung, l’entraînement comprend l'étude de techniques de base, de formes codifiés ou libres et de taos, enchaînements traditionnels. Le Choy Lee Fut ou style du léopard est un kung fu dit "du sud", fusionnant trois styles : Choy gar, Lee gar et Fut gar. La majorité des coups est donnée avec la partie supérieure du corps, notamment les poings. Le maniement des armes fait également partie de l'apprentissage.

Kung Fu Carignan Chambly

Style

Le Choy Lee fut se distinct par l'utilisation des hanches et des bras en balancier, afin de décocher des techniques fouettées dans de larges mouvements. Il fait partie des styles les plus pratiqués actuellement dans le sud de la  Chine et dans le reste du monde, notamment aux Etats Unis où se sont  réfugiés quelques grands maîtres. On distingue deux variantes de Choy Lee Fut. Le Hung Sing , style de la "victoire glorieuse" ou "victoire des Hung" fut fondé par Jeong Hung Sing.  Puis le Buk Sing, le style du "vent du nord" ou de la "victoire du nord" (Pak Sing, Buc Sing, Bak Sing) fut fondé par Tam Sam (Tan Shan), natif du de la province de Guangdong.

Généalogie

Généalogie du Choy Lee Fut

image6

Choy Li Fut (Cantonese), also spelled Choy Lay Fut and Choy Lee Fut or Cai Li Fo (Mandarin)